Hostpapa, Mavenhosting, Planethoster, OVH… peut-on leur faire confiance?

Petite rétrospective …

Novembre 2013 … Mavenhosting subit une attaque sur ses serveurs. Au moins 500 sites web sont touchés. Si une courte coupure de site n’est pas rare de quelques minutes sur un hébergement, ce qui marquera les webmasters c’est la durée de la coupure liée à cette attaque (plus de 30 jours) ainsi que les dégats occasionés (aucune sauvegarde ne pouvant être récupérée pour beaucoup d’entre eux). Et des webmasters pas contents, ça fait beaucoup de commentaires négatifs … L’histoire a donc fait coulé beaucoup d’encre.

A l’époque, j’ai moi aussi été touché. Je vous relatais d’ailleurs mon expérience dans plusieurs articles. Le Mavengate, je l’ai vévu.

Mais comment peut-on savoir si notre hébergeur ne risque pas de vivre la même aventure? Le Mavengate, c’est du passé. Quid maintenant d’un Hostpapa-Gate, PlanetGate, OVHGate, InfomaniakGate, 1&1-Gate… ?

Je distille ici quelques conseils concernant les hébergeurs afin que vous évitiez de vivre la même aventure que moi.

1. Ne soyez pas naïfs

Répétez après moi : Je ne serai pas naïfs et je serai vigilant, Je ne serai pas naïfs et je serai vigilant, Je ne serai pas naïfs et je serai vigilant.

2. Faites des backups externes

Car le jour où vous rencontrerez un problème, vous serez heureux d’avoir un fichier appelé « backup-site-yesterday » quelque part sur votre ordinateur, votre dossier dropbox ou tout autre espace de stockage en ligne. Si vous utilisez WordPress ou Drupal, il existe des plugins/modules qui vous permettent de faire cela très facilement.

3. Renseignez-vous

On ne le dira jamais assez. Néanmoins, notez aussi que les avis trop négatifs ne sont pas plus relevants que les articles trop positifs. C’est la loi du web : les hébergeurs concurrents ont la mauvaise manie de publier des avis mensongés pour faire chuter certaines sociétés dans les rankings…

4. N’ayez jamais confiance

Il est quasiment impossible de vérifier que toutes les informations qui vous sont fournies sont correctes…

Qu’il s’agisse de la configuration de votre serveur, du plan que vous avez choisi, de la bande passante à laquelle vous avez droit, … En général, les clients ne vérifient pas en effet ces paramètres ne posent généralement pas de problème. Néanmoins, il y a un point sur lequel je vous conseillerai d’être vigilant : les sauvegardes/back ups.

Votre hébergeur vous indique qu’il fait des sauvegardes automatiques externes? Demandez le nom du prestataire et de pouvoir consulter la sauvegarde. Demandez également des détails complémentaires sur la durée de la sauvegarde, le nombre de version sauvegardées, les informations sauvegardées, … Si on ne sait pas vous répondre, faites attention.

5. Si vous avez des problèmes, faites-vous entendre mais restez courtois

Dernier conseil : Si malgré tout cela, vous rencontrez des problèmes et perdez des données, contactez au plus vite les services après vente. Communiquez ensuite votre expérience pour mettre en garde les autres futurs-ex-clients de votre hébergeur. (Pour m’envoyer votre témoignage détaillé, hebergementwebsite [at] gmail . com

 

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne continuation avec votre hébergeur respectif! Et mince, je suis un peu parti en sucette cette fois!

2 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

CommentLuv badge